De nos jours c’est devenu plutôt « cool » de détester quelque chose et de devenir un hater éminent. La réalité virtuelle n’échappe pas à cette mode, d’autant plus que les mêmes arguments ressortent constamment. Voyons les 10 commandements du parfait hater.

Les 10 commandements du parfait hater de la réalité virtuelle

  1. Toujours faire en sorte d’évoquer l’absence de gros titres ou de blockbusters disponibles sur les plateformes de réalité virtuelle. Par exemple, vous pouvez dire « Oui mais quand même y’a jamais eu de GTA sur réalité virtuelle, tu vois hein ? » ou alors « En attendant, c’est pas sur VR que je vais pouvoir jouer à Fifa. » Plus vous prendrez un ton désagréable et condescendant et mieux ça passera.
  2. Refuser catégoriquement de voir le potentiel de la réalité virtuelle outre l’apport pour l’industrie pornographique. Par exemple, ignorez totalement le fait que cela permette de limiter les dangers de certaines pathologies ou conditions neuronales sans avoir à passer par des traitements excessivement chers.
  3. Insister sur le fait que la réalité virtuelle pour téléphones mobiles est à prohiber complètement au vu de sa piètre qualité et précisez que cela ne changera jamais.
  4. Insister aussi sur le fait que pour pouvoir avoir une réelle immersion en réalité virtuelle il faut payer des milliers d’euros et seuls les richissimes peuvent se le permettre.
  5. Assurer à toutes les personnes que vous connaissez que la réalité virtuelle vous donnera envie de vomir et un mal de tête impossible. (Comme votre cuite de la veille)
  6. Comparer la réalité virtuelle à des effets de mode tels que la 3DTV ou la Kinect. C’est toujours plus facile de tout discréditer.
  7. En tant que bon fanatique d’Apple précisez que, comme Apple ne s’est pas lancée sur le marché, ça ne marchera jamais. (Au passage cela est faux car Apple s’intéresse à la VR et compte bien y participer)
  8. Dire de manière convaincue que la réalité augmentée détrônera la VR.
  9. Évoquer les risques de la VR sans jamais proposer d’alternatives ou de solutions plausibles —il en existe— pour pallier à ses risques.
  10. Lorsque vos amis passionnés de réalité virtuelle vous diront qu’elle leur permet d’ouvrir leurs yeux à de nouveaux horizons, d’étendre leurs connaissances ou de réellement vivre une expérience immersive extraordinaire, dites-leur simplement que vous pouvez leur faire vivre la même chose grâce à un cocktail de drogues.

Et voilà les 10 commandements du parfait hater de la réalité virtuelle, n’oubliez pas, il est plus facile de critiquer que de vous renseigner sur le sujet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.