Les écoles donnent déjà des cours de réalité virtuelle

La réalité virtuelle se prépare à vivre une année 2016 sans précédent. Tout le monde a les yeux rivé sur cette nouvelle technologie. Et une école de Seattle, dans l’Ouest des États-Unis, se prépare déjà en donnant des premiers cours de réalité virtuelle. Une véritable première dans le secteur éducatif.

« Il va y avoir de plus en plus de jeunes qui seront intéressés dans à travailler dans cette nouvelle et complexe technologie que peu de monde connaît encore. » raconte Ricardo Parker, fondateur de Chronos VR Development School dans le centre-ville de Seattle. Il considère que son école est la seule du genre dans la ville de Seattle (et peut-être même du monde en ce moment).

À lire : Les ONG utiliseront-elles la réalité virtuelle ?

Les cours, qui coûtent entre 600 $ et 1200 $, montrent aux étudiants comment designer et conceptualiser une expérience RV de A à Z. Et nous savons que beaucoup d’entreprises auront tendance à chercher des profils étudiants avec des connaissances et expertises en réalité virtuelle.

Simon Manning, qui vient tout juste de terminer son année spécialisé en réalité virtuelle travaille maintenant dans une entreprise d’architecture et nous raconte qu’il utilise de plus en plus la réalité virtuelle pour faire ses projets dans le cadre de son nouveau travail :

« Nous venons de terminer une nouveau projet qui consistait à construire une clinique médicale en réalité virtuelle, tout en étant assis à notre bureau, nous pouvions être sur place et voir si nos plans étaient bons ou si il y avait encore des améliorations à apporter. » 

Le fait de pouvoir conceptualiser un projet en réalité virtuelle a permis à l’entreprise où travail Simon de sauver des milliers de dollars. En effet, en utilisant la réalité virtuelle, Simon et ses collègues architectes ne passent plus autant de temps à faire des maquettes.

D’autre industries utilisent aussi la réalité virtuelle dorénavant, comme les agences immobilières par exemple ou les studios cinématographiques. On pourrait même s’imaginer avoir des cours via la réalité virtuelle.

« Vous pourriez donner un cours de cuisine et quelqu’un à l’autre bout de la planète pourrait participer et interagir avec le chef » raconte Parker, qui espère que son école va s’agrandir aussi vite que la réalité virtuelle va se développer dans les prochains mois. 

Lire aussi : Contrôlez votre drone à l’aide d’un casque virtuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.