Pour le moment, c’est un des domaines de la réalité virtuelle qui est encore en suspens. Des supports et des applications pour lier la réalité virtuelle et les sites internet sont en train d’apparaître, en effet, cela arrive  avec l’API WebVR qui continue son chemin et commence à prendre de l’ampleur.

Cependant, cela ne sera pas si facile pour ce support de se démocratiser et de faire valoir ses avancées et ses plus par rapport à un navigateur web traditionnel comme un PC, une tablette ou même un smartphone.  Le gens n’aiment pas forcément changer leurs habitudes et avec ce support, c’est un peu la visualisation d’internet qui est remise en cause et qui est sur le point de bouleverser leurs habitudes.

Samsung, le leader de la vente de smartphones vient de rajouter récemment de nouvelles fonctionnalités à son application de navigation, en utilisant l’API WebVR.

Les nouvelles fonctionnalités du navigateur web de Samsung

Concrètement, cette mise à jour inclut la charge de l’API JavaScript « expérimentale« , ce qui est une excellente chose. De plus, l’application permet d’accéder à des vidéos à 360° via des plateformes comme Youtube ou même WordPress (En savoir plus sur ça :WordPress supporte maintenant les vidéos de réalité virtuelle à 360 degrés)

Avec cette mise à jour, les utilisateurs navigueront plus facilement sur du contenu VR360. Une de ses nouvelles fonctionnalités et le changement de background,  à terme cela permettra à chaque utilisateur de personnaliser son propre environnement VR comme bon lui semble.

Aussi, avec la fonction Skybox, les développeurs pourront définir leurs propres environnements 360 pour naviguer sur les sites internet. Par exemple pour casques-virtuels.com, vous pourrez être immergé dans un environnement 3D propre à notre site internet (créé par nous) et visualiser notre contenu d’une manière totalement inédite.

Une autre fonctionnalité qui n’est pas à oublier : On the Go, est celle de l’explorateurs de  fichiers. Il est essentiel pour pouvoir importer des images , vidéos, documents via un cable USB. A noter aussi, l’ajout de la reconnaissance vocal, d’un clavier à 11 langues pour rendre la plateforme plus accessible et ergonomique. Et puis, il faut rajouter des accessoires tels que les claviers, souris, joystick compatibles avec le BlueTooth.

Même si d’autres sociétés sont sur le coup depuis les derniers mois (Oculus notamment), le navigateur natif de Samsung est sûrement l’un des les plus avancés du moment.

Même le géant de l’internet Google est à la traîne avec un support expérimental WebVR qui n’est disponible qu’aux développeurs pour le moment. Une version stable de Chrome pour Android devrait être proposée le mois prochain pour les casques de la même marque Daydream.

Bref, il va falloir dans les mois et années à venir, se faire à l’idée que l’accès à internet que nous connaissons maintenant via tablette, pc , smartphone devrait évoluer via l’utilisation d’un casque virtuel et de son environnement virtuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.