Étant une très grande fan de GTA, ce fut avec déception que j’ai récemment pu lire que le CEO de TAKE-Two, créateur de Grand Theft Auto et de Bioshock, n’était pas très favorable à la réalité virtuelle. C’est à l’occasion de la Cowen and compagny Technologie, media & Telecom Conférence du 1 er juin 2016, qui s’est déroulée à New York, que Strauss Zelnick ce serait exprimé devant un parterre d’investisseurs et d’analystes.

Le CEO a déclaré que la réalité virtuelle coûtait trop cher et a exprimé son désarroi face à l’idée qu’on puisse dédier une pièce entière pour la réalité virtuelle.

« Il est ridicule de penser qu’un ménage américain dans la moyenne va dédier une pièce entière au jeu en réalité virtuelle […] C’est bien trop cher », a-t-il précisé, « […] il n’y a pas de marché pour un divertissement à 2 000 $ qui nécessite une pièce entière. Je ne sais pas ce que les gens peuvent penser. Peut-être qu’il y a des gens ici qui ont une pièce dédiée au divertissement, mais revenons dans le monde réel, ce n’est pas ce que nous avons en Amérique. Nous devons avoir 300 $ pour un périphérique de divertissement et nous n’avons pas de pièce dédiée. Nous avons une pièce pour un écran, un canapé et des contrôleurs. Nous n’avons pas quelque chose où vous vous tenez au milieu d’un grand espace, avec deux manettes et un truc sur la tête et où vous ne vous prenez pas la table basse. Nous n’avons pas ça. »

Ce n’est pas la première fois que le CEO de Take-Two exprime son scepticisme face à cette nouvelle technologie puisqu’en 2014, il avait déjà qualifié la réalité virtuelle d’antisociale : « Je pense que pour les vrais gamers, cela peut-être une expérience fantastique pour quelqu’un qui veut vraiment être immergé, mais pour beaucoup de gens qui jouent aux jeux vidéo, par exemple mes enfants, ils jouent avec leurs amis assis à côté d’eux donc cette technologie ne les intéressera pas. »

Cependant, il ne faut pas perdre l’espoir puisque Strauss Zelnick n’est pas pour autant complètement opposé à la réalité virtuelle et il le dit lui-même : « Je ne suis pas dénué d’enthousiasme pour cette technologie, mais je pense qu’il y a des obstacles ».De plus, il existe déjà un mod avec vorpX pour jouer à GTA V en réalité virtuelle.
Passionnée par les nouvelles technologies, les réseaux sociaux et très grande fan de Game of thrones. Étudiante en maîtrise de communication. Rédactrice pour le site realitevirtuelle360.com, le journal le collectif et son propre blog.

Le PDG de GTA est sceptique face à la réalité virtuelle

2 Réponses

  1. Steflib

    Il y a dix ans personne n’aurait dit qu’il y aurait un marché pour des téléphones à 700€… 😂
    Quand une technologie vaut le coût, personne ne peut arrêter sa progression, il en sera de même pour les voitures électriques…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.