S’il y a bien un secteur qui ne connait pas la crise depuis le début d’internet, c’est bien celui du domaine de la pornographie. Toujours à la recherche de nouveautés ET de profits, ce secteur innove dans toutes les technologies qui pourraient l’ aider à fidéliser sa clientèle et surtout à se rendre unique.

La réalité virtuelle est la technologie du moment, et beaucoup de firmes de l’industrie du porno se penchent sérieusement dessus. Lors de la plus grande exposition au monde qui s’est déroulée à Las Vegas dans le domaine du porno, beaucoup de professionnels du secteur se disaient emballés et vraiment intéressés par la réalité virtuelle dans le porno. Le PDG de l’événement a même déclaré dans une interview que même si le secteur est en cours de développement via la technologie de la VR, les expériences faites lors de l’année 2016 ont étaient prometteuses. Une question reste cependant en suspens de leurs côtés et pas des moindres,  comment monétiser ce produit / Service ?

A LIRE AUSSI Le premier Festival de VR pour adulte s’est déroulé à Tokyo

La réalité virtuelle et le sexe devraient être encore plus immersifs en 2017

Les firmes affirment avoir de nouveaux flux de clients sur leurs sites internet uniquement pour visualiser des vidéos en réalité virtuelle. Le secteur est tellement en progression que certains partenariats pourraient voir le jour avec des entreprises de sextoys pour simuler  le plaisir et cela en synchronisation avec la vidéo, comme le confirme un des intervenants de Naughty America, une des références du porno. On vous laisse imaginer, ce que cela pourrez donner.

UN AUTRE ARTICLE Sondage : 41% des adultes prêt à essayer la réalité virtuelle

L’ajout de matériels physiques serait encore un pas vers une immersion encore plus réelle (ou pas). Par exemple, la firme Kiiroo qui est le leader du sextoys pour couple connecté envisage d’ajouter l’intégration d’un kit qui permettrait aux utilisateurs de discuter à vive voix, ce qui rendrait vraiment l’expérience immersive et réelle, et même peut être flippante aussi on vous l’accorde.

Même si pour le moment seulement la rétroaction haptique (plaisir partagé en connexion) est en cours de finalisation, d’autres interactions devraient aussi voir le jour, à commencer par la création d’hologrammes 3D. En parallèle des gadgets sont développés comme celui d’un  nouveau concept appelé OhRoma, qui simule l’odeur de la scène à travers un masque sensoriel. Une nouvelle avancée synonyme de perversion avec maintenant la possibilité de sentir des odeurs aphrodisiaques, corporelles ou autres, et cela via des cartouche montées sur le casque.

A LIRE AUSSI Le géant du porno Xhamster débarque en réalité virtuelle

Cependant comme nous sommes au tout début de la réalité virtuelle dans le domaine du porno on ne devrait voir ces produits sur le marché que dans quelques années. Pour 2017, une meilleure qualité d’images, des cadences plus rapides (pas de latence),  une meilleur échelle et une profondeur de terrain devraient être au centre des évolutions.

Et vous ? Que pensez-vous de cela ? Allons-nous trop loin dans ce secteur ? A la vitesse où on va, il se peu que d’ici quelques temps,  les échanges réels soient remplacés par du virtuel à l’aide d’hologrammes, de jouets connectés, en réalité virtuelle & augmentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.