Un test grandeur réel et des statistiques qui font mal pour la réalité virtuelle

Le niveau actuel de la réalité virtuelle (VR) peut être encore considéré comme une simple démo de ce qui nous attend pour les années à venir. Mais nous le savons tous, personne ne veut acheter qu’une démo. Avec des prix encore très élevés et pas de véritable applications qui détonnent, il est encore difficile de prendre la VR au sérieux. Nous en sommes encore au stade de l’amusement. Un peu excessif pour une poignée de jeux et d’expériences.

Et comme le montre ce graphique de Statista, il ne semble pas que le week-end de Thanksgiving et son fameux Black Friday ait stimulé l’élan de la réalité virtuelle. Selon la firme de recherche de jeux vidéo SuperData, les expéditions de casques VR en 2016 sont maintenant estimées inférieures aux prévisions déjà maigres qu’ils avaient avant le plus grand week-end shopping de l’année.

VOIR AUSSI : La réalité virtuelle et son mode multijoueurs

Sony PlayStation VR a obtenu la plus grande désillusion. Cela dit, ces prévisions originales semblent optimistes – un éditeur de Sony prédit des ventes dans les «centaines de milliers» d’ici la fin de l’année. Alors que Sony dit être bien en avance sur d’autres casques haut de gamme comme le HTC Vive et Oculus Rift au niveau des ventes.

Un test grandeur réel et des statistiques qui font mal pour la réalité virtuelle

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.